Construire une locomotive Kerr-Stuart Brazil Class 0-4-2ST écartement O/G par Keith Bucklitch

Brûleur à alcool.

 

Il est fait d'une pièce, que l'on peut enlever pour maintenance. Il consiste en un réservoir et des tubes brûleurs, connectés par une tuyauterie simple.

 

1. Le carter à alcool.

 

 

Il est constitué de 2 pièces de laiton de 0.8 mm. Elles sont brasées ensembles à l'argent après avoir percé au moins l'un des trous pour permettre à l'air chaud de s'évacuer. (A nouveau, il est impératif de ne pas avoir de fuites, l'alcool ayant une fâcheuse tendance à suinter au travers du moindre petit trou!). Le carter est maintenu en place avec des vis 2mm dans le panneau arriere de la cabine par l'intermédiaire de deux languettes de 1.5mm soudées au carter. Utilisez des boulons 6 pans pour des raisons esthétiques, ces boulons étant bien visibles une fois l'assemblage terminé.

 

 

Le tuyau qui va aux brûleurs est en 3x2. Je suggère que vous mesuriez la distance du carter au centre du foyer pour avoir une idée de la longueur de ce tube.

 

2. Les tubes brûleurs.

 

 

Les brûleurs en eux-mêmes sont au nombre de 3. Ce sont des tubes de 8x10 de 25mm de long placés en triangle. Ils sont percés pour recevoir les tuyaux d'alimentation. L'ensemble des soudures des tuyaux, de la nourrice ainsi que de l'embase en laiton de 0.5mm sera faite à la brasure d'argent. Le tuyau nourrice peut alors être ajusté à la bonne longueur et soudé à l'étain du côté du carter.

 

Placez dans les tubes brûleurs des mèches (ou tout autre équivalent) de telle sorte que 3mm de mèche dépassent du tube. Mettez un peu d'alcool dans le carter et allumez les mèches. Vous cherchez maintenant à obtenir une flamme de 25mm de haut avec juste une petite touche de jaune. Augmentez ou réduisez la mèche jusqu'à ce que vous obteniez une flamme principalement bleue. Trop de jaune indique une combustion incomplète. Toute autre couleur que le bleu ou le jaune est révélatrice d'impuretés dans votre carburant. La mise en place des mèches agit comme un régulateur de combustion. Trop lache vous obtiendrez une flamme assez haute qui consomme beaucoup de carburant (gaspillage !!!!) Trop tassée et la flamme s'éteindra très facilement.

 

La suite - Faisons de la vapeur

Copyright © 2002, Keith Bucklitch & Pascal Lelièvre
Dernière modification - Avril 2002